Agenda

23 février : Appel national contre les frontières – Une nouvelle personne est morte à la frontière briançonnaise. // Vallée en lutte

Une nouvelle personne est morte à la frontière briançonnaise.

Il s’agit de la quatrième personne morte à la frontière en moins d’un an dans les Hautes-Alpes, la vingt-sixième en trois ans à la frontière franco-italienne. La répression contre les personnes qui traversent les frontière et celles qui leur sont solidaires ne cesse de s’accroître, comme l’ont montré la semaine passée les expulsions et les arrestations de militant·es à Turin.

Les frontières sont le signe d’un monde réservé à l’usage d’une élite riche, mondialisée, mobile. Mais il ne se construit que grâce à l’exploitation de tous ceux qui en sont exclus et n’en profitent jamais. Ce monde prospère grâce aux richesses et aux ressources pillées aux anciennes colonies par des siècles d’expropriation. Il fonctionne grâce au travail quotidien de salariés dont on massacre toujours plus les conditions de travail.

Ici à Montgenèvre, les stations de ski ont été bâties en grande partie par des travailleurs immigrés italiens, pour le loisir de consommateurs plus aisés. Aujourd’hui, ceux qu’on nomme “migrants” empruntent les mêmes chemins pour venir travailler en France, où leur force de travail sera exploitée ailleurs, mais toujours pour alimenter les rouages du capitalisme. Ce système d’exploitation à grande échelle précarise toutes les vies, jusqu’à organiser la mort des plus invisibles et des plus oubliés. Les frontières sont des lieux où les polices et les armées des états capitalistes mènent une guerre aux plus pauvres tout en faisant fructifier l’industrie de l’armement. Mais ces lieux ne font que rendre visible la violence globale que le capitalisme exerce contre la main d’oeuvre qui le fait fonctionner. Exploités jusqu’à mourir sur un chantier, dans la mer ou dans une plantation, nous sommes tous des corps dispensables au gré des logiques de marché.

Ce système repose sur la mise en concurrence des travailleurs entre eux. Les frontières permettent aux Etats capitalistes de créer de la richesse avec le transport des marchandises, et de maintenir au plus bas les conditions de travail sur leur territoire, en menaçant constamment les travailleurs locaux de la concurrence d’une main-d’oeuvre “sans-papiers”, donc plus corvéable et plus soumise. Or, c’est en s’appuyant sur notre force de travail que le capitalisme mène sa guerre contre nous tous : l’étranger qui est présenté comme un ennemi n’est pas autre chose qu’un frère ou une soeur qui partage la même condition d’exploitation.

Refusons ces frontières qui nous divisent et rejetons plutôt les liens qui nous unissent à nos oppresseurs. Faisons front commun, contre les frontières, contre ceux qui profitent et accumulent les richesses de ce monde aux dépends de nos vies.

Samedi 23 février, une manifestation sera organisée au pays basque, à la frontière entre la France et l’Espagne, pour dénoncer le système d’exploitation impérialiste dont la migration n’est que la partie la plus visible. A la frontière italienne, rassemblons-nous pour faire écho à leur lutte à toutes celles qui sont menées actuellement, en France, en Italie, au Soudan, en Irak, pour manifester une révolte commune.

Affiche-manif-23-petite

Publicités
Agenda

RDV de l’asso à venir

  • Réunion des commissions : 6 mars 18h, salle Saint-Géraud à Saillans

  • AG : 8 mars 18h, salle Saint-Géraud à Saillans

  • 12-13 avril : fête de soutien à la salle des fêtes de Barsac

 

Petit rappel, vous pouvez aider l’association en faisant un don sur https://www.helloasso.com/associations/voies-libres-drome/formulaires/1/widget.
L’argent récoltée nous permettra de payer les charges de la maison de Vercheny qui accueille 13 personnes, de payer les déplacements nécessaires aux démarches juridiques, sociales, médicales, de remettre chaque mois un pécule financier aux accueilli.e.s qui ne bénéficient pas d’aides de l’état, de financer des campagnes d’informations, de financer la scolarité de jeunes accueillis.
Notre association étant reconnue d’Utilité Publique, les dons sont déductibles en partie des impôts.

 

Agenda

formation « CNDA » les 23 et 24 mars prochain

Bonsoir à tou.te.s
L’association « Solidaritat Ubaye » dont les membres accompagnent les demandeurs d’asile du CAO de Barcelonnette (04) organise une formation « CNDA » les 23 et 24 mars prochain animée par Chloé Viel.
Localement, alors qu’hier nos principales difficultés concernaient l’accompagnement de « Dublins », aujourd’hui, plus de la moitié sont en CNDA.
Le nombre de participant.e.s ne pourra dépasser les 20 personnes. De nombreuses personnes de Solidaritat souhaitent y participer mais nous avons décider de donner la priorité aux personnes déjà actifs sur le plan juridique dans l’association mais aussi hors vallée de l’Ubaye.
A ce jour, nous sommes une dizaine d’inscrits.
Nous avons décidé de limiter à 2 personnes par groupe/structure/orga extérieur.
Le coût de la formation est de 1450 euros pour 2 jours. Nous avons donc voté une participation de 20 euros par personnes et 50 euros par association.
Programme par là: Programme Solidaritat
Possibilité d’être hébergé sur place.
Solidaritat Ubaye
Agenda

Journée internationale des MigrantEs le 18 décembre : action à Valence

Journée internationale des MigrantEs le 18 décembre : action à Valence

Associations organisatrices : La Cimade, Alda , Secours catholique, LDH , Solidarité et Langages, ACO, AIR, AstiValence.

Vendredi 14 décembre à 15h : Conférence de presse  salle 22 à la maison des sociétés à Valence.

Samedi 15 décembre  à 14h : Atelier de confection de masques et pancartes dans les locaux de « Europe Ecologie les Verts » avenue de Verdun à Valence
Point de ralliement au Pôle Bus à partir de 18h, le mardi 18/12 (en face de l’hôtel de l’Europe).
 Avec thermos et gobelets pour offrir boissons chaudes sur place. Se déplacer ensuite ensemble, selon le parcours autorisé, vers la place Porte Neuve, la Fnac  … avec pour objectif final, symbolique, la Préfecture.

 

http://astidrome-ardeche.blogspirit.com/archive/2018/11/26/journee-internationale-des-migrantes-le-18-decembre-3126720.html

Agenda

Appel à figurant.e.s – Tournage du clip « Qui suis-je » d’Herman alias Ciel Terre

Ce samedi 1er décembre, nous lançons un appel pour venir participer à la fin du tournage du Clip « Qui suis-je? » d’Herman alias Ciel Terre.

Rdv dès 14h chez Eugène à Crest, 24 rue Eugène Arnaud. Au programme, Ambiance guinguette festive, habits colorés. Fin du tournage vers 16h30.

Pour celles et ceux qui le souhaitent, repas sur place dès 12h.

 

 

Agenda

Réunion de la plateforme de Crest – lundi 5 novembre chez Eugène

Pour ceux notamment qui n’ont pas pu venir à la soirée d’octobre, le groupe « coordination » de la plateforme se réunit ce lundi de 19h à 20h30 Chez Eugène (avec un pti truc à grignoter pr ceux qui veulent).

Y sont invités aussi les référents des groupes thématiques qui se sont créés et auto-organisés entre eux lors de la soirée rencontre, sur les thèmes suivants : juridique, transports, santé, hébergement, vie sociale-loisirs, cours de français et coordination de la « plateforme ».

Vous êtes donc bienvenus ce lundi pr vous remettre dedans et si vous avez envie de donner éventuellement un petit coup de main sur un des groupes ou sur la coordination. On va notamment avoir besoin d’aide pr créer un mailing simple à utiliser pour les demandes courantes et les urgences (recherche logement pour une famille qui arrive sur Crest, transport, rv médical, dossier juridique…

 

Agenda

Appel à rassemblement le 8 novembre pour défendre la solidarité et pour la relaxe des 3+4 de Briançon – Bus au départ de Valence via Crest et Die

8novGAP

 

On relaie cet appel à rassemblement le 8 novembre pour défendre la solidarité et pour la relaxe des 3+4 de Briançon. Un départ en bus depuis Valence, via Crest et Die est organisé. Information et réservation: heyopibe@riseup.net

Tous et toutes à Gap le 8 novembre pour soutenir les 3+4 de Briançon !
Dénonçons les états assassins qui traquent les exilé.es dans les
montagnes, expulsent les refuges solidaires à l’arrivée de l’hiver, et
poursuivent celles et ceux qui sont présent.es sur les chemins. Le 8
novembre, dressons le procès des frontières, pas des solidaires !!

Le 22 avril nous avons pris la route tout.es ensemble de Clavière
(Italie) à Briançon pour exiger l’ouverture des frontières, l’arrêt de
la traque des exilé.es, et affirmer que les fascistes n’étaient pas les
bienvenu.es dans nos montagnes. Suite à cette manifestation, 7 personnes
ont été arrêtées et sont accusées d’aide à l’immigration irrégulière en
bande organisée, de la même manière que les trafiquant.es d’être humains
!

PROCÈS LE 8 NOVEMBRE 2018
RASSEMBLEMENT AU TRIBUNAL A GAP à 8H30

FACE AU RACISME ET AUX ÉTATS POLICIERS

DÉFENDONS LA SOLIDARITÉ !
OUVRONS LES FRONTIÈRES !

RELAXE POUR LES 3+4 DE BRIANÇON !