Non classé

Flash infos écrit par des camarades présent à clavière où la répression continue

Flash infos écrit par les camarades sur place lors de l’expulsion de ce matin

Depuis 3 jours, on s’est installéE spontanément sur la place de Clavière. Les flics et la digos nous surveillent en permanence. Hier soir un barnum a été monté (6×4m). Il fait zéro degrés.

10h30: arrivée de cars de Polizia avec du matériel d’expulsion. La polizia locale, les carabinieri et la digos sont sur place depuis l’expulsion de chez Jésus. Ce matin ils ont eu des renforts de camions: 2 de polizia, 1 de carabinieri et 1 de guardia di finanza. Plusieurs dizaines de flics pour 15 personnes sur la place. Il nous remettent un avis d’expulsion pour occupation abusive de l’espace public.
On refuse de partir. Ils nous menacent de prendre tout le matériel si on ne le démonte pas immédiatement.
Contrôle d’identité.
Ils nous laissent 5 minutes pour donner nos papiers sinon ils nous embarquent.

11h: On refuse toujours de partir, les flics ne savent pas quoi faire et attendent des ordres de leurs supérieurs qui sont bien embêtés.

11h15: Le maire vient nous parler et se dédouane en disant qu’il est soumis aux ordres du prefet qui exige l’expulsion immédiate. Le maire dit qu’il n’y a que la « solution » d’Oulx (à 20km de la frontière, une salle ouverte uniquement la nuit, gérée par des assos notamment religieuses avec une vingtaine de couchages) car aucune salle n’est disponible sur la commune de Clavière.
Il propose de mettre en place une ambulance de la Croix rouge pour redescendre les copaines de passage qui veulent aller à Oulx. Celleux qui refusent de s’éloigner de la frontiere pourront toujours dormir dehors.

12h: La guardia de finanza (dont la brigade anti-terroriste) est arrivée entre temps. Les flics nous demandent de partir dans 10 minutes max. On demande à récupérer nos papiers mais ils veulent qu’on range les affaires avant.
Ils s’équipent (casque, bouclier, matraque, lacrymos…).

12h30: Les copaines arrivent en soutien et se font entourer par la guardia de finanza. Ielles ne peuvent pas rentrer dans la place, ielles restent derrière la barriere. On commence à démonter le barnum et ranger tranquillement les affaires. On ne peut toujours pas récupérer nos papiers et on est complètement nasséEs. La digos nous menace de nous inculper pour refus d’obtempérer si nous ne quittons pas la place avant 14h30.

13h30: On a rangé les affaires. On attend les véhicules pour les emmener. Toujours aucun document rendu.

14h 30: On termine de charger les véhicules, ils nous rendent nos papiers et on pars en direction de la France. En passant part la PAF la majorité des véhicules a été contrôlée.

44053960_479350105883724_4011437937647419392_n

Publicités
Non classé

Mobilisation massive contre le racisme dans les rues de Berlin – Le monde – 13 octobre

Des dizaines de milliers de personnes ont envahi le centre de la ville pour protester contre les récents dérapages xénophobes dans l’est de l’Allemagne.

https://mobile.lemonde.fr/europe/article/2018/10/13/a-berlin-des-dizaines-de-milliers-de-personnes-defilent-contre-le-racisme_5369084_3214.html?xtref=http%3A%2F%2Fm.facebook.com

e04c696_xhp1-8l6q1YwMBomMiSDCxOh.jpg

Non classé

Rassemblement en solidarité à l’expulsion de l’espace auto-géré « Chez Jésus »

Ce jeudi soir à 18h place de l’église de Crest, rassemblement en soutien à l’Expulsion de l’espace d’accueil autogéré « Chez Jesus » de Clavière à la frontière franco-italienne (https://rebellyon.info/Expulsion-en-cours-chez-Jesus-a-clabviere-19636) .

Rassemblement solidaire Contre les expulsions de refuges et occupations solidaires envers exilé.e.s et autres sans abris / Contre les frontières, contre la politique européenne criminelle, contre l’agence Frontex (qui partout ferme les frontières grâce à des centaines de millions d’euros provenant de nos impôts et met gravement en danger les exilé.e.s) / Contre toutes les lois inhumaines (imposées par LREM et les autres gouvernements) qui instrumentalisent et grossissent démesurement la prétendue « crise migratoire » pour faire du fric et du business électoral sordide. Apportez banderoles, casseroles, textes et témoignages, et tout ce que vous jugerez utile.

Plus d’infos sur http://www.ricochets.cc/Rassemblement-en-solidarite-avec-le-refuge-Chez-Jesus.html

Non classé

Appel à soutien au refuge « Chez Jesus » en cours d’expulsion

Ce matin du 10 octobre, très tôt, la police italienne a expulsé le
lieu situé dans la salle paroissiale de Clavière, où étaient logés
les migrant·e·s mis à l’abri provisoirement. Parmi les personnes
présentes trois sans papiers et plusieurs soutiens. Les personnes ont
été sorties rapidement de chez Jésus. La police a tout cassé à
l’intérieur du lieu et a ensuite sorties toutes les affaires.

Les quinze soutiens qui étaient présent à l’intérieur ont été nassés
pendant plusieurs heures dans le jardin. Les trois personnes sans
papiers ont été emmenées ailleurs et seraient apparemment libres.
Après contrôle des identités et des « fiches » des personnes,
celles-ci sont reparties libre mais accusées d’occupation illégale
en réunion.

Depuis cet hiver, ce lieu autogéré permettait aux migrant·e·s,
harcelés par la police, de trouver un lieu où se reposer avant de
traverser la montagne. Cet endroit était crucial pour lutter contre la
politique raciste des gouvernements français et italiens, puisqu’ils
recueillaient les témoignages des violences policières et ils
s’opposaient à cette politique en aidant les migrant·e·s qui y
passaient (enfants et adultes). Ils les préparaient à traverser la
montagne, où les mort.es de cette traversée sont trop nombreux·ses.

Solidarité avec les expulsé·e·s.

Des infos sur https://valleesenlutte.noblogs.org/

Quelques rassemblements s’organisent:

  • RDV à Crest à 18h – jeudi 11 oct – place de l’église
  • A Marseille jeudi soir à 17h sous l’Ombrière du Vieux Port. + d’infos à suivre.
  • A Grenoble, mercredi soir à 18h au parc mistral, devant la mairie.

43599446_476880199464048_4404813532726558720_n

Non classé

À QUI VA LA FORTUNE DÉPENSÉE POUR LUTTER CONTRE L’IMMIGRATION ? – L’autre quotidien – Septembre 2018

front

La politique migratoire européenne, de plus en plus restrictive, est une aubaine pour de nombreuses sociétés privées. En effet, les Etats européens sous-traitent des pans entiers de la gestion des migrations : surveillance des frontières, construction, entretien, surveillance et gestion de murs et de centres de rétention, délivrance des visas, livraison de repas, etc. Tous les éléments de cette politique coûteuse, inefficace et criminelle, profitent à de grandes entreprises, comme Bouygues ou Sodexo, pour ne citer que deux exemples français.

Suite de l’article sur https://www.lautrequotidien.fr/articles/lesprofiteurs?rq=%C3%A0%20qui%20va

Non classé

Grande parade vers la frontière – dimanche 9 septembre – Clavières

36898689_1130136207133937_5761669563540307968_n

 

 

Domenica 9 settembre – Gran Parata verso il confine Italia e Francia!

Saltimbanques sans frontières sont en train de partir!

Si l’art peut traverser chaque frontière pourquoi les hommes ne pourrait Pas le faire?

DIMANCHE 9 SEPTEMBRE
Grande parade vers la frontière entre france et Italie
La parade commencera à 15 heures au réfuge autogéré Chez Jesus et pointera à la frontière du Montgenèvre.
Sont appelés tous les jongleurs, musiciens et artistes de rue pour lesquels la frontière n’est qu’une conventions à dépasser.
Le rendez-vue pour les artistes est à 14 heures, place de l’église de Clavière.

Facebook : Saltimbanchi senza frontiere
E-mail: saltimbanchisenzafrontiere@autistici.org

Non classé

Collecte de nourriture pour Briançon

En vue d’un départ pour Briançon le 1er aout, une collecte de nourriture s’organise, destinée aux personnes exilées qui tentent d’entrer en France.

En ce moment, jusqu’à 70 personnes passent chaque jour par le refuge autogéré Chez Jesus, une église occupée à Clavières coté italien, où elle peuvent se reposer et s’informer avant de tenter la traversée nocturne vers la France sur des sentiers de montagne quadrillés par la police et l’armée françaises.

Ce qui occasionne de gros besoins:

-Riz blanc
-Sauce tomate et concentré
-Thé, café, sucre
-Huile
-Beurre de cacahuètes
-Oignons, pommes de terre, piment
-Fruits secs et autres aliments énergétiques
-Fruits et légumes frais
-Viande, oeufs
-de l’argent

COLLECTE JUSQU’AU MARDI 31 APRÈS MIDI, À DÉPOSER DANS LE HALL DE RADIO DWA PLACE DU MARCHÉ À DIE, AU PIGEONNIER À LUC EN DIOIS.

Pour les produits frais, ou si besoin, vous pouvez appeler au 0651117133.