Fictions courts métrages

  • CNR – « Refugiés » de Matthieu Tribes – R.E.S.P.E.C.T.S (2017)

Peu importe ce qui nous fait fuir. Le feu : la guerre, les attentats, la famine, les catastrophes naturelles, toute forme de rupture qui oblige à partir dans un réflexe de survie. Être en exil, c’est être dans un parcours de survie.Il faut fuir, tout de suite, sans rien emporter de ce qui fut notre vie jusqu’alors, peu importe vers où.Les murs : ces frontières que l’Europe érige toujours plus haut au mépris des belles valeurs dont elle se targue et au nom desquelles elle fait la leçon (et parfois la guerre) aux autres. Les murs, c’est cette attitude criminelle et funeste qui interdit à des humains d’y entrer pour s’en sortir, pour ne plus avoir à craindre la terreur qui les as poursuivit jusque là et les harcèle encore, si coûteuse en vies humaines. Les murs, c’est ce sombre message de mépris envoyé au monde entier.Et si demain c’était nous ? Protégerons-nous plutôt les humains ou les frontières ?

Capture d’écran 2018-02-14 à 12.57.49.png

  • « Look Beyond Borders: a 4 minute experiment » De DDB Warsaw pour Amnesty International Pologne (2016)

    Vidéo d’une expérience … sur la rencontre avec les réfugiés, d’abord par le regard

Capture d’écran 2018-02-14 à 12.59.33.png

  • « L’horreur ne prend jamais de vacances » De Emmaüs (2017)

Cette vidéo-choc rappelle que, lieu de vacances pour nombre de français.e.s, la Méditerranée est aussi un immense cimetière pour les personnes en exil qui en tente la traversée. Chaque année, plus de 3000 hommes, femmes et enfants y meurent noyé.e.s.

Capture d’écran 2018-02-14 à 13.03.17.png

Publicités