Presse

La note ministérielle « expulser pour faire de la place » – Blog médiapart Philippe Wannesson

Le ministère de l’intérieur semble avoir trouvé la solution à la question de l’hébergement des demandeur-se-s d’asile : les occupant-e-s indu-e-s des centres d’hébergement. Vademecum à l’usage des préfets pour les en sortir et le cas échéant les expulser du territoire.

 

https://blogs.mediapart.fr/philippe-wannesson/blog/280918/la-note-ministerielle-expulser-pour-faire-de-la-place?utm_source=facebook&utm_medium=social&utm_campaign=Sharing&xtor=CS3-66

Publicités
Non classé

Appel à soutien au refuge « Chez Jesus » en cours d’expulsion

Ce matin du 10 octobre, très tôt, la police italienne a expulsé le
lieu situé dans la salle paroissiale de Clavière, où étaient logés
les migrant·e·s mis à l’abri provisoirement. Parmi les personnes
présentes trois sans papiers et plusieurs soutiens. Les personnes ont
été sorties rapidement de chez Jésus. La police a tout cassé à
l’intérieur du lieu et a ensuite sorties toutes les affaires.

Les quinze soutiens qui étaient présent à l’intérieur ont été nassés
pendant plusieurs heures dans le jardin. Les trois personnes sans
papiers ont été emmenées ailleurs et seraient apparemment libres.
Après contrôle des identités et des « fiches » des personnes,
celles-ci sont reparties libre mais accusées d’occupation illégale
en réunion.

Depuis cet hiver, ce lieu autogéré permettait aux migrant·e·s,
harcelés par la police, de trouver un lieu où se reposer avant de
traverser la montagne. Cet endroit était crucial pour lutter contre la
politique raciste des gouvernements français et italiens, puisqu’ils
recueillaient les témoignages des violences policières et ils
s’opposaient à cette politique en aidant les migrant·e·s qui y
passaient (enfants et adultes). Ils les préparaient à traverser la
montagne, où les mort.es de cette traversée sont trop nombreux·ses.

Solidarité avec les expulsé·e·s.

Des infos sur https://valleesenlutte.noblogs.org/

Quelques rassemblements s’organisent:

  • RDV à Crest à 18h – jeudi 11 oct – place de l’église
  • A Marseille jeudi soir à 17h sous l’Ombrière du Vieux Port. + d’infos à suivre.
  • A Grenoble, mercredi soir à 18h au parc mistral, devant la mairie.

43599446_476880199464048_4404813532726558720_n

Nos actions, Presse

Emission « Les ondes buissonnières » de radio St-Féréol à la rencontre de jeunes hébergés dans la région, à Valence et à Barsac.

Un documentaire sur l’histoire bouleversante de B. un jeune Ivorien qui a fuit son pays, réalisé par Catherine (aka La bouche qui parle) ainsi qu’un reportage de Franz parti à Barsac dans une famille qui accueille un exilé

http://www.radiosaintfe.com/emissions/de-la-redaction/53-les-ondes-buissonieres

Presse

En Italie, des milliers de personnes réclament la libération du célèbre maire pro-migrants de Riace – huffington post – 6/10

ITALIE – Plusieurs milliers de manifestants sont descendus bruyamment samedi 6 octobre dans les rues de Riace, village du sud de l’Italie présentée comme un modèle d’intégration des migrants, réclamant la libération du maire soupçonné d’aide aux clandestins via des mariages blancs, selon les télévisions italiennes.

Les manifestants, parmi lesquels de nombreux ressortissants étrangers, des syndicalistes, des membres d’associations ou partis politiques, se sont notamment rassemblés devant le domicile du maire assigné à résidence, Domenico Lucano, qui les a salués avec le poing levé depuis une fenêtre.

 

https://www.huffingtonpost.fr/2018/10/06/en-italie-des-milliers-de-personnes-reclament-la-liberation-du-celebre-maire-pro-migrants-de-riace_a_23553015/?ncid=fcbklnkfrhpmg00000001&utm_campaign=share_twitter

Presse

Pour toute l’humanité de Riace, dont le maire a été arrêté – Blog médiapart

En réaction à l’arrestation Mimmo Lucano, maire de ce village de Calabre véritable symbole de l’intégration des migrants, la société Tita Production met en accès libre jusqu’à dimanche le documentaire «Un Paese di Calabria», sorti en février 2017.

https://blogs.mediapart.fr/sophie-dufau/blog/051018/pour-toute-lhumanite-de-riace-dont-le-maire-ete-arrete?utm_content=buffer8b084&utm_medium=social&utm_source=Facebook_Page&utm_campaign=CM%26xtor%3DCS3-66-CM